Free shipping for all order of 2500 Dhs
Le jeu vidéo : Une forme de sport cérébral !


Le cerveau humain est certainement la chose la plus fascinante qui existe en ce bas monde, il est l’organe le plus complexe de notre corps et on ne cesse d’être fasciné par ses capacités qui semble être sans limites. Mais au-delà de la vision qu’on a de notre cerveau, celle d’un super ordinateur capable de résoudre des problèmes toujours plus complexes. Cet organe agit comme un muscle, il gagne en puissance et en rapidité de traitement des différentes demandes qui lui sont adressés à la longueur de la journée et plus encore, car il continu le traitement de toutes les données qu’il perçoit même lorsqu’on dort.

 


Le renforcement cérébral

Compte tenu du fait que le cerveau croit et peut s’améliorer et se renforcer avec les divers jeux de réflexion et de logique, de mémorisation et de calcul mental. Il est très important de s’y intéresser davantage. Une chose à savoir, même si le cerveau semble réagir comme un muscle, biologiquement parlant il ne l’est pas. En effet, il est composé de cellules neurales qui fonctionnent en développant des connexions pour chaque nouvelle tâche dont elles supervisent l’exécution, à contrario, les cellules des muscles sont organisées en longues fibres qui se contractent et glissent les unes sur les autres pour créer l’action souhaitée. Toutefois, les muscles et le cerveau partagent cette capacité, celle de s’adapter de croitre et de gagner en performance par la pratique.

 

Le jeu vidéo, une activité adaptée au cerveau :

Odoo • Image and Text

Tout comme pour les muscles, le cerveau à besoin de se renforcer et d’accroitre ses capacités. Maintenir le cerveau en forme est primordial pour avoir une santé de fer.

Aujourd’hui, la science a prouvé que le jeu vidéo a un impact des plus positifs sur notre cerveau, des études menées par L’Organisation Mondiale de la Santé « O.M.S », attestent que les jeux vidéo seraient bénéfiques pour la santé. Il faudrait tenir compte du fait que l’OMS a complétement changé d’avis vis-à-vis de ces derniers, qu’elle les considérait comme étant nuisibles pour les individus.

Tout comme pour les muscles, le réseau neuronal présent dans le cerveau réagit positivement à la répétition de cette forme de sport que procurent les jeux vidéo. C’est un excellent parallélisme avec l’entrainement physique, la seule différence c’est qu’on ne sentira jamais notre cerveau se contracter comme pour les biceps par exemple. Il est donc indéniable que l’Esport est un sport comme un autre, la différence étant que des cerveaux se confrontent, ce qui est bénéfique pour ère ou les efforts intellectuels sont plus importants que jamais.

Le cerveau humain se développe en jouant au jeux vidéo !

De par le fait qu’il soit une activité très répondue, le jeu vidéo peut être vu comme un entrainement à la fois intense et vivifiant de plusieurs compétences. Une étude allemande faite par les scientifiques de l’institut Max Planck et de l’université de médecine de Saint Hedwing-Krankenhaus, démontre que jouer à des jeux vidéo augmente considérablement le volume de la matière grise. Cette augmentation significative de la matière grise est corrélée aux changement de stratégie de navigation passant d’égocentriques à allocentriques, mais aussi par le désir de participer à des preuves suggérant un rôle prédictif du désir dans le changement de volume. Par ailleurs, L'entraînement aux jeux vidéo augmente la matière grise dans les zones cérébrales cruciales pour la navigation spatiale, la planification stratégique, la mémoire de travail et les performances motrices, ainsi que des preuves de changements comportementaux de la stratégie de navigation.

Tout ceci nous amène à une conclusion incroyable. L'entraînement au jeu vidéo présenté pourrait donc être utilisé pour contrer les facteurs de risque connus de maladie mentale tels qu'un hippocampe plus petit et un volume de cortex préfrontal dans, par exemple, le trouble de stress post-traumatique, la schizophrénie et les maladies neurodégénératives.

Odoo • Text and Image

Conclusion :

La science démontre petit à petit que le jeu vidéo n'est pas aussi abrutissant qu'on voulait bien nous le faire croire il y a de cela quelques décennies. C'est une industrie florissante qui commence à peser lourd dans la société humaine. Bien au delà de sa dimension divertissante, le jeu vidéo procure l'un des rares plaisirs de ce monde, et joue grandement dans le façonnage de nos êtres nous les Gamers. C'est une forme d'art, qui regroupe tous ses prédécesseurs et qui nous imprègne et nous implique dans son déroulement, et grâce à cela nous ne sommes plus de simples spectateurs, mais nous sommes des acteurs à proprement dit !

Entre Remake, Remaster et autres, les joueurs sont littéralement gâtés !